Accueil / Villes / Sousse, Tunisie

 

Surnommée «  la perle du sahel », fondée  par les phéniciens au 9ème siècle av.  J-C sous l’appellation d' »Hadrumète », Sousse est une ville portuaire du Centre-Est de la Tunisie, c’est aussi la troisième ville du pays en terme de population et d’importance économique après la capitale Tunis et Sfax. Situé à 143 Km au sud de la capitale, elle est ouverte sur le golf d’Hammamet.  La ville est considérée comme la capitale du sahel tunisien. C’est une ville  méditerranéenne, et est l’un des principaux pôles touristiques du pays.

La plage de sable fin de Boujaafar à Sousse en Tunisie

De nos jours, elle doit sa réputation de capitale incontestée à plusieurs avantages : grâce à ses longues plages de sable doré, son beau port de plaisance d’El Kantaoui et surtout elle le doit à son ancienne médina arabo-musulmane entourée de remparts. Elle est aussi connue grâce à ses olives, à son industrie du textile, et au tourisme. Au charme typique, ses plages étendues de sable fin  doré jusqu’à l’atteinte du célèbre port d’El Kantaoui, font de la ville un centre bien affable à la beauté typique. Pour bien profiter des journées et des moments on peu faire du sport, où se présentent des activités maritimes, des hôtels dans les quelles on trouve des terrains de tennis aussi des activités pour grands ainsi que petits durant la journée ainsi que soirée…

La ville de Sousse est le chef-lieu du gouvernorat portant le même nom, et sa municipalité est divisée en quatre arrondissements, on trouve La Médina et la cité Riadh, Sousse Nord et Sud. La population de sa municipalité a atteint vers les 173 047 habitants selon de recensement de 2004. et depuis 1988 La Médina est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

On peu trouver des noms semblables à celui de la ville dans d’autres pays comme en Libye et au sud du Maroc, ce qui signifie rief c’est-à-dire les nomades ou encore les campagnards. Ici, le nom Sousse est toutefois attribué à une ville que à l’époque est signe de sédentarité et de puissance.

La cité, est durant trois mille ans d’histoire, a été conçu comme un patrimoine architectural et historique de richesse incomparable gardant sa grandeur entre les remparts de sa Médina ; le Ribat, la grande mosquée, le musée archéologique et aussi les sites historiques surprenants des Catacombes qui son d’exceptionnelle beauté les souks de sa médina qui adopte des boutiques destinées aux touristes et aux visiteurs du pays, et la promenade dans ses ruelles très plaisantes et sinueuses.

Sousse, ville de contrastes, est à la fois une cité moderne et animée mais également une ville riche d’histoire. Sa médina encore intacte laisse une vive impression, grâce à ses hauts remparts de pierre donnant sur une vue mer magnifique, ses souks et ses ruelles, ses monuments ancrés par le temps, tandis que les quartiers modernes montrent un dynamisme avec des avenues bordées de palmiers, le port et les nombreux commerces et lieux d’animation.

A part ses monuments, la ville possède d’autres atouts pour séduire son visiteur comme son doux climat méditerranéen, sa zone touristique dotée de splendides hôtels et de complexes touristiques luxueux, ses activités bien riches, sa station balnéaire et ses discothèques qui font d’elle une destination bien privilégiée.

La Médina

Parmi les différents centres d’intérêt, la Médina de Sousse est de loin le plus important. Parfaitement conservée à l’intérieur de ses remparts, elle renferme des monuments de grande importance.

La médina de Sousse constitue un exemple éminent de l’architecture arabo-musulmane et méditerranéenne qui reflète un mode de vie traditionnel particulier. La médina (vieille cité), est classée au patrimoine mondial de l’Unesco .l’emplacement de la principale mosquée est l’un des éléments qui la distinguent, en effet elle n’est pas située au centre de la ville. Comme le ribat, la ville était chargée de protéger le bassin artificiel de l’arsenal, et c’est pour cette raison qu’elle possède une allure militaire.

Vue sur la Grande mosquée de Sousse en Tunisie

Le ribat de Sousse à était bâti durant le règne des Aghlabides entre 821 et en 859, après l’édification des murs la ville perdit peu à peu sa fonction militaire. A l’étage se trouve une petite mosquée tandis que le sous-sol est aménagé en plusieurs boutiques et locaux. L’entrée de la médina est flanquée de deux piliers conçue comme une double porte de style corinthien, et c’est ce qui leur permettait avant de bloquer l’accès à la forteresse. Quant à la Kasbah, elle date depuis l’année 844 et est située dans la partie la plus haute de la médina. Plus tard et durant l’année 853, un phare de trente mètres de haut à était bâtis sous le nom du souverain Aghlabide Ziadet-Allah Ier. Enfin, le musée archéologique est logé dans ses murs, a été inauguré en 1951.

Le plus ancien et le mieux conservé de toute la série, le ribat de Sousse est l’exemple par excellence de ce type de construction, avec son enceinte rectangulaire flanquée de tours, percée d’une seule porte, du coté sud, avec sa cour intérieure à deux niveaux sur laquelle ouvrent trente cinq cellules, une mosquée occupant le côté méridional du premier étage, avec une tour du coté Sud-Est, à la fois minaret et vigie, d’où l’on pouvait transmettre des signaux au Ribat de Monastir en cas d’attaque ou d’invasion maritime.

Les remparts se situent tout autour de la médina, flaqué de barlongues ou de tours carrées et les pierres sont posées en horizontales assises avec une interaction de joint, intégrant la Kasbah du coté occidental, couronnés de merlons bien arrondis et percés par divers entrées composés d’arcs outrepassés et brisés, inscrit dans un cadre rectangulaire paré de pierre et repose sur des pieds bien droits et enfin, la partie supérieure est occupé par un chemin de ronde.

Du coté de la porte de Beb Bhar, les murs se caractérisent par la présence de deux séries d’arcades précisément dans la partie supérieure, voûtées bien superposées, ouvertes sur l’intérieur de la ville et prolongé sur une vingtaine de mètres.

Le flanc oriental de la médina est complété par un port agrandi en 1899. Plus au nord s’étend la nouvelle ville construite sous le protectorat français et caractérisée par ses larges avenues rectilignes et sa promenade dominant la mer où s’alignent hôtels, restaurants, discothèques et d’autres centres de loisirs.

Mosquée Bu Ftata

La plus ancienne mosquée de la ville se trouvant à proximité de la porte sud, plus précisément à la lisière des souks. La mosquée Bu Ftata bâtie en 841 porte la plus ancienne inscription sacrée de style kufi en Afrique du Nord sur la façade extérieure du bâtiment.

L’Ecole El Zaqqaq

Plus connue sous le nom de « Médersa » (école en langue Arabe) à proximité de la Grande Mosquée, où les quartiers résidentiels de la médina rencontrent les souks, l’école coranique El Zaqqaq qui est flanquée de sa propre mosquée surmontée d’un minaret de style turc. Selon la tradition locale, cette ancienne école porterait le nom de l’érudit marocain Ali ibn Kasim El Zaqqaq. Les élèves étaient logés dans les bâtiments de l’école et y étudiaient le Coran, la grammaire et la rhétorique. Il s’agissait très probablement d’une maison privée qui, fut transformée en école.

Église Saint-Félix

Construite en 1919 par Mgr Leynaud, à l’époque curé de Sousse, à la place d’une église devenue trop petite, elle a été restaurée dans les années 1990. Elle sert aussi de lieux de culte protestant et évangélique. Il exista aussi dans le passé trois autres lieux de culte chrétiens: l’église Notre Dame, la petite chapelle Saint Joseph et l’église de la Jeanne-d’Arc.

Synagogue Keter Torah
La synagogue Keter Torah, fondée par le rabbin Yossef Guez, grand rabbin de Tunisie de 1928 à 1934, est la synagogue de la ville où se recueille la communauté juive de la ville. Cette communauté comptait en 1946, 3 530 membres.

La grande mosquée

L’un des endroits les attractifs et les plus animés, la grande mosquée de Sousse à été bâtie entre l’an 850 et 851 par le souverain Aghlabide Aboul Abbas Ier, et cette information est d’après l’inscription qui figure sur la façade intérieure.

C’est en trois étapes que la salle de prière de la mosquée a été agrandie, la première est entre 894 et 897, en direction du mur situé à la «Kibla ». Contrairement à l’hypothèse de Creswell, le pavillon est coiffé d’une coupole qui se situe à l’angle nord du bâtiment et qui tient lieu de minaret, fut ajouté ultérieurement. Cette coupole, en effet a été mentionné dans  la biographie du juge El Hassan Ben Nasr El Soussi : « à la période du marché annuel, lorsque les Kairouanais venaient au ribat, il avait l’habitude de s’asseoir sous la coupole de la Grande Mosquée à partir de laquelle on appelait à la prière et d’où on dominait les portes permettant l’accès à la mer. Lorsqu’il voyait un homme venir avec un jeune à ses côtés, il le laissait venir. Si le jeune était avec son père ou un autre parent, il le laissait passer. Quand il suspectait l’homosexualité, il l’arrêtait en lui interdisant de disposer librement du garçon».

Le musée de Sousse

Le musée archéologique créé en 1897 occupe partiellement la Kasbah. Il est le second de la Tunisie par sa collection de mosaïques romaines. Les pièces exposées au sous-sol de la cour de la citadelle, sont le résultat des explorations et des fouilles exécutées depuis 1882 à Sousse et ses environs (principalement El Alia, Thysdrus El Jem, Enfidha, Themetra, Uzitta, Moknine).
Depuis l’entrée, on accède à une grande salle voutée réservée à l’accueil, à une boutique et une librairie qui mène à son tour à un espace d’exposition temporaire. Pour accéder au sous-sol, on doit emprunter un escalier ou un ascenseur menant à un espace d’exposition de 2000 m2. Au coté gauche de cet espace, on aperçoit une succession de salles :

  • Dans la grande salle on aperçoit à droite le calendrier de César ; Des scènes nilotiques, des mosaïques marines. La mosaïque de Bacchus la mosaïque de la méduse et le baptistère, occupent l’aile gauche de cette grande salle.
  • La salle funéraire chrétienne : où est exposée une collection de mosaïques dont la fameuse mosaïque mensa (table funéraire) d’Hermès, de stèles et de reliefs funéraires et les sous sols des catacombes.
  • La salle funéraire punique : cette salle comporte une collection de sigillée claire ainsi que des statuettes en terre cuite.
  • La salle funéraire romaine : présente une collection de stèles funéraires païennes, une collection de sigillée claire et des statuettes en terre cuite.

De part et d’autre du patio, se trouve la galerie d’Appolon à droite et la galerie d’Achille à gauche. Le fond du musée est occupé par la salle de Trajan.

La collection de mosaïques de sol datant de l’époque romaine, exposées en contrebas des circulations ou fixées sur des cimaises, est l’une des plus importantes au monde après celle du musée du Bardo à Tunis. Ces mosaïques, des compositions artistiques de grande qualité évoquent  les croyances, les jeux, l’activité artistique et plus spécialement la vie quotidienne.

Voir aussi: Guide des musées de Sousse

Principaux événements culturels

Sur le plan culturel, la saison estivale est marquée, chaque 24 juillet, veille de la fête de la République, par le grand festival d’Aoussou (un événement festif et culturel annuel), commençant par son célèbre carnaval. Longeant la plage de la corniche de Boujaafar et remontant l’avenue Habib Bourguiba en direction de la médina, des chars symbolisant l’environnement, l’enseignement ou encore les communications défilent aux côtés de troupes folkloriques tunisiennes et étrangères.

Aoussou, est un terme désignant la canicule du mois d’août selon le calendrier berbère. A l’époque romaine, s’était une fête païenne célébrant Neptune, le dieu de la mer et qui remonte aux Phéniciens. Ce culte s’est métamorphosé avec le temps et a perdu toute connotation religieuse.

Organisé par l’Association du carnaval d’Aoussou, la première session du festival d’Aoussou a eu lieu en 1958. Après une interruption en 2011 (suite à la « révolution tunisienne » de 2011), le ministère de la Culture annonce le retour du festival en 2014.

D’autres manifestations culturelles sont également organisées. Nous citons parmi les plus importants:

  • Le Festival International de Sousse: Organisé annuellement pendant les vacances d’été. Les spectacles ont lieu en général au Théâtre Sidi Edhaher, au Théâtre Municipal et au Centre Culturel.
  • Printemps de Sousse organisé annuellement pendant les vacances scolaires du printemps du 13 jusqu’au 27 Mars
  • Festival de la Médina organisé pendant le mois de Ramadan
  • Festival International des Films pour l’Enfance et la Jeunesse

Port El Kantaoui

L’air  oriental de la médina est complété par  le célèbre port de plaisance El Kantaoui situé à Hammam Sousse,  et plus au nord s’étend la nouvelle ville qui a été construite sous le protectorat français et caractérisée par ses larges rues et sa promenade qui domine la mer où s’alignent les hôtels en direction du fameux port, qui attire un énorme nombre de visiteurs, et qui a permis à l’industrie touristique de prendre un nouvel essor. Dès cette époque, la cité est devenue l’une des plus importantes régions touristiques de toute la Tunisie. Dans cette station intégrée, on trouve tout ce qu’un vacancier peu en avoir besoin pour passer un agréable séjour ; golf, marina, cafés, commerces, restaurants, poste de police, bureau de poste, pharmacie… une vaste variété d’hébergement est aussi disponible comme les appartements, les villas de style mauresque ou aussi de bungalows…

Le Port El Kantaoui Hammam Sousse vacances en Tunisie

Le projet de création d’une station touristique intégrée sur 307 hectares résulte d’une idée du président tunisien de l’époque, Habib Bourguiba, qui souhaitait développer le tourisme vu le potentiel important qu’offrait la région du Sahel. Le port est inauguré en 1979 et sa gestion était confiée à la Société hôtelière et touristique du Port El-Kantaoui développer et de gérer la station.

Le port est un véritable village, en majeure partie piétonnier, construit selon une architecture qui rappelle le style typique arabo-mauresque de Sidi Bou Saïd  , la blancheur de ses murs, ses arcades, ses voûtes et ses ruelles agrémentées de fleurs.

La station de sept kilomètres de plage, offrant une belle ambiance et un atmosphère de joie et de sérénité, accueille de nombreux commerces dont des restaurants, des cafés et des magasins d’artisanats. Durant la période estivale, de nombreux événements y sont organisé dont le Festival international de l’Internet, des régates, des spectacles folkloriques, des scènes musicales, etc.

Un choix de vacances à tous les gouts

Golf, randonnées à dos de chameau, sports nautiques, tennis, équitation… Si vous souhaitez des vacances actives, la région vous met devant  l’embarras du choix. Les bases nautiques vous offrent toute une palette d’activités et les amateurs de plongée sous-marine pourront découvrir des sites superbes et colorés. Plusieurs hôtels et clubs sont très bien pourvus en équipements et infrastructure sportifs pour tous les ages. Une grande piste de karting à Hergla, à quelques minutes de Port El Kantaoui.

A visiter aussi, le grand parc animalier à thème africain Friguia Park dans les environs d’Enfidha. l’ambiance très animées des grandes discothèques permet aux vacanciers de profiter pleinement de leurs soirées.
Si vous recherchez au contraire la détente et le repos, plusieurs centres de SPA, de bien-être et de thalassothérapie s’offrent à vous. Des villages bédouins dans les environs, ne peuvent qu’enchanter les visiteurs.

Berceau de la thalassothérapie en Tunisie, Sousse a ouvert dès 1994 un centre pionnier. Avec des centres situés tout au long de la zone touristique, la région est tout indiquée pour profiter de soins marins de haute qualité, dispensés sous contrôle médical et avec des équipements derniers cris, en même temps que du soleil méditerranéen.

Le centre de thalassothérapie du Movenpick Resort Marine Spa Sousse vacances en Tunisie

Certains centres de bien-être luxueux proposent également des soins SPA de balnéothérapie et un large choix de massages selon le besoin et de traitements exotiques ou traditionnels. Des soins innovants et des massages exotiques comme l’ayurveda, le shiatsu, les massages chinois ou des soins esthétiques sophistiqués. Que ce soit pour une simple cure de remise en forme ou pour un objectif plus spécifique, les centres vous proposent bien sûr toute la palette des soins de thalassothérapie tels les bains bouillonnants, les enveloppements d’algues, les aérosols, le parcours marin ainsi que différents types de douches relaxantes ou tonifiantes.

Le Golf El Kantaoui de Sousse

Construit en 1979, sur 103 Ha en flanc de colline, le Golf d’El Kantaoui, domine la célèbre station d’El Kantaoui, le premier Port -jardin de la Méditerranée. l’El Kantaoui Golf Course est un parcours réputé réalisé par une équipe internationale d’architectes. Il accueille de nombreuses compétitions, dont le tournoi Tunisian Senior Open organisé chaque année. Le golf se compose de deux parcours championship situés chacun sur un terrain morphologique différent :

  • Le « Sea Course », parcours plat en bord de mer
  • Le « Panorama Course », qui serpente entre les collines et offre des vues panoramiques sur toute la station.

Bien intégré dans son environnement, le parcours a conservé des éléments anciens tel des vieux puits, grenadiers, canaux d’irrigation ancestral, oliviers,  et palmiers centenaires. Les parcours soigneusement conçus peuvent intéresser les joueurs de tous niveaux.
Le climat exceptionnellement ensoleillé permet de pratiquer en toutes saisons tandis que la douceur de l’air et le bleu azur du ciel, vous offrent un golf des plus raffinés.

Terrain de Golf El Kantaoui à Sousse, vacances enTunisie
Caractéristiques techniques :

  • Golf de 27 trous par 108
  • Terrain d’entraînement avec putting green et practice ground.
  • Équipement trolleys, voitures électriques.
  • Un Club House luxueusement équipé avec vestiaires hommes et dames, Salon, Bar-Restaurant pour les repas entre amis, Pro-Shop, Matériel en location; des trolleys, des voitures électriques et des sacs de golf
  • Un terrain d’entraînement avec practice, putting-green, pitching green…

Coins branchés, bars, discothèques

  1. Discotheque Bora Bora  Sousse Open Air Club Tunisie vacancesD’une capacité de 1500 places, le Bora Bora est l’Open Air Club le plus célèbre de Sousse. Spécialisé dans l’organisation de nombreuses soirées à thèmes, le Bora Bora est devenu au fil des ans, l’un des lieux les plus branchés de Tunisie. Il n’a d’ailleurs rien à envier aux meilleures discothèques du monde, tellement on se bouscule au portillon. Une ambiance folle et euphorisante, animée par le DJ des lieux, la musique qu’il prend soin de mixer répond à tous les goûts: Pop, Techno, Ambiant, Down, Tempo et Progressif pour vous faire passer des soirées inoubliables. Bora Bora c’est le modern rave spirit. Si vous êtes fan de l’ambiance nocturne, il va falloir que vous profitiez de ce lieu qui offre des spectacles inédits, dégotté en plein air,  animés par des danseuses et les meilleurs DJ internationaux: à la fois acidulé et râpeux, house et excité…
  2. Le Living est l’un des clubs le plus branché. En effet les concepteurs du lieu ont donné naissance à un club en tout point exceptionnel.
  3. Le Rediguana: Occupant un emplacement stratégique au Port El Kantaoui, La discothèque REDIGUANA est l’un des endroits les plus marquant de la belle ambiance de « Sousse la nuit ». Grâce à sa convivialité et son ambiance à la fois intime et chaleureuse entretient une clientèle de standing fidèle et sélectionnée. La décoration du club est du style « fashion » basé sur la transparence et la dégradation des couleurs dont la fusion progressive aboutit à un mélange très attirant et apaisant à la fois. On y organise très régulièrement des soirées spéciales à thèmes variés en y invitant des Dj’s de renommées internationales à se produire derrière ses platines. La programmation musicale du club est un mixte de musiques électro, minimal, deep, tek-house, progressive, …
  4. Le Bonaparte est l´un des établissements pionniers. Dotés d’un restaurant et d’un bar, bon nombre de ceux qui aiment l’ambiance nocturne s’y rencontrent les week-end. Le restaurant propose une cuisine raffinée avec une carte comportant des spécialités du pays mais aussi d’autres plats variés de la cuisine internationale. L´une des attractions du lieu reste le petit bar au sous-sol véritable trendy place pour les clubbers. Ce petit club underground est l’un des meilleurs endroits de Sousse pour écouter de la musique rythmée dans une ambiance surchauffée.
  5. Le Banana´S, adjacent au Living club de Samara, le Banana’s est la référence en matière de pub latino. Décoration cubaine, cocktails innombrables aux couleurs exotiques, ce bar typique est l’un des meilleurs endroits pour boire un verre avant d´aller en soirée.

Économie

L’économie de Sousse repose principalement sur l’activité industrielle, ses usines fabriquant essentiellement des produits textiles, du prêt à porter en grande partie destinés à l’exportation,  du matériel de transport et des produits agroalimentaires. la région est reconnue également comme un pole de production de l’huile d’olive haut de gamme, c’est à Sousse, à la fin du XIXe siècle, que les premières presses à vapeur destinées à la production d’huile d’olive, furent mises en œuvre en Tunisie.

Après l’indépendance de la Tunisie, Le tourisme représente une  part importante de l’économie locale. Pôle touristique, Sousse accueille un nombre important d’hôtels de toutes les catégories.

Transport

La Société de transport du Sahel (STS) offre un service public de transport en commun en bus. La ville de Sousse est reliée aux villes du pays par un réseau de louages et de taxis qui assure la fluidité de la circulation des personnes.  Sousse est également desservie par une ligne de chemin de fer nationale (la reliant à Tunis et à Sfax) et régionale, le Métro du Sahel, relie Sousse à Monastir et Mahdia.

 

 
 

Laisser une réponse