le Haut-Rhin, Alsace, France

le Haut-Rhin, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France, nature

De code 68, le Haut-Rhin, dont les habitants sont appelés les Haut-Rhinois, est un département qui fait partie de la région AlsaceChampagne-ArdenneLorraine en France, ayant Colmar pour préfecture et Mulhouse pour métropole. Le conseil départemental est également situé à Colmar. Sur le plan démographique et économique, le Haut-Rhin comptait 753 056 habitants en 2011. Le plus grand bassin de population mais aussi d’activité commerciale et industrielle est l’aire urbaine de Mulhouse (composée de Mulhouse intra-muros, sa banlieue et sa couronne périurbaine), c’est la « capitale économique » de la Haute-Alsace, avec 110 351 habitants, soit 278 206 dans l’aire urbaine, qui représente près de 40 % de la population haut-rhinoise.

La majeure partie du Haut-Rhin est située dans la plaine d’Alsace, sur toute la partie Est, avec les régions naturelles du Ried dans le nord-est et la Hardt dans le sud-est. Dans l’ouest s’étendent les Hautes-Vosges, tandis que le Jura alsacien s’étend dans la partie sud, le Sundgau. C’est à la Révolution française, que le département a été créé le 4 mars 1790. En 1798, la République de Mulhouse,le Haut-Rhin, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France enclavée en Haute-Alsace, vote sa Réunion à la France et fait partie du Haut-Rhin. De 1800 à 1816, le Haut-Rhin inclut Mandeure et les communes de l’ancienne principauté de Montbéliard (Grafschaft Mömpelgard). Après la défaite de 1871, l’arrondissement de Belfort, seule partie du département non annexée par le nouvel Empire allemand, en est détachée et devient le Territoire de Belfort, en 1922. Le Haut-Rhin a intégré la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine à la suite de la fusion des régions votée en 2015. Cet acte III de la décentralisation, qui comprend aussi une loi d’affirmation des métropoles, permet à la plus grande intercommunalité haut-rhinoise, Mulhouse Alsace Agglomération, d’adopter le statut de communauté urbaine. La métropole haut-rhinoise est la 2e intercommunalité la plus peuplée de la grande région, avec 264 723 habitants, derrière Strasbourg Eurométropole. Sa superficie est de 3 525,17 km, en étant limitrophe des départements du Bas-Rhin, des Vosges et du Territoire de Belfort. Il partage 66,44 kilomètres de frontières avec l’Allemagne à l’Est (land du Baden-Wurtemberg), le long du Rhin, et 78,37 km avec la Suisse au sud (cantons du Jura, de Soleure, de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville). Le point le plus haut du Haut-Rhin se situe au Grand Ballon, dans le massif des Vosges, culminant à 1 424 m.

CLIMAT

Son climat est de type semi-continental ou montagnard, marqué par des étés chauds et orageux et des hivers froids et secs, résultant de la protection occidentale qu’offrent les Vosges, et cette même protection a notamment pour conséquence que la région de Colmar est l’une des plus sèches de France (faiblesse des précipitations). Le Sundgau est bien plus humide, situé face à la trouée de Belfort, n’étant pas protégé par les Vosges. Son climat est de ce fait plus proche de celui de la Franche-Comté. Le Massif des Vosges est généralement enneigé de décembre à début avril. Les grisailles et les brumes étant moins persistantes durant les mois d’hivers que dans le Bas-Rhin, ce département bénéficie d’un ensoleillement plus important, cause principale du développement de son vignoble.

GASTRONOMIE

l’Alsace est bien connue par sa savoureuse gastronomie. Les amateurs apprécieront de découvrir la région en passant par la Route des Vins d’Alsace et ses175 km de vignes, par la Route de la Carpe frite du Sundgau entre les villes d’Altkirch et Winkel ou encore par la Route des fromages au départ de la vallée de Munster…le Haut-Rhin, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France, office

TOURISME

Au vu de la richesse de son patrimoine et de sa situation géographique au cœur de l’Europe, le Haut-Rhin est une terre de traditions, de diversités et de découvertes, avec ses nombreux musées qui sont les témoins d’une histoire passionnée, dont on cite quelques uns, comme :

  • la Cité du train de Mulhouse
  • la Cité de l’Automobile de Mulhouse
  • l’Écomusée d’Alsace d’Ungersheim
  • le Musée Unterlinden à Colmar
  • le Musée d’Impression sur Étoffes de Mulhouse

Patrimoine architectural

L’architecture typique des bâtiments dans les villes et villages du Haut-Rhin est le reflet d’une région de caractère et une invitation à l’exploration :

  • Les fortifications de Neuf-Brisachle Haut-Rhin, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France, patrim
  • Le Château du Landskron
  • Le Schlossberg (Kaysersberg)
  • La Collégiale de Thann
  • La Collégiale de Colmar
  • Les villages labellisés plus beaux villages de France : Hunawihr – Eguisheim – Riquewihr
  • La ville de Thann, labellisée plus beau détour de France.

Patrimoine environnemental

la diversité des paysages que la Nature offre, font de la région, un territoire idéal pour la randonnée et les ballades à pieds ou à vélo. Le club vosgien propose de nombreux et magnifiques circuits à découvrir durant les beaux jours. Trois réserves naturelles de France sont ouvertes (au moins périodiquement) aux randonneurs et permettent de découvrir des écosystèmes variés :

  • la réserve naturelle de Frankenthal-Missheimle, dans le massif des Vosges
  • la petite Camargue alsacienne, située dans la plaine du Rhin.
  • la réserve naturelle du massif du Grand Ventron