Le département des Landes, France

Le département des Landes, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente

Le département des Landes, dont les habitants sont appelés les Landais, est un département du Sud-Ouest de la France, relevant géographiquement du « Midi atlantique », appartenant administrativement à la région AquitaineLimousinPoitou-Charentes, ayant comme préfecture Mont-de-Marsan, il est divisé en deux arrondissements, et porte le numéro 40 dans la numérotation départementale.

HISTOIRE

créé à la Révolution française le 4 mars 1790, Le département est né à partir d’une partie de la province de Guyenne et Gascogne. Plus précisément, diverses entités territoriales héritées de l’Ancien Régime ont alors été réunies, ce qui confère à ce territoire administratif une certaine hétérogénéité entre la Chalosse agricole, plutôt tournée vers le Béarn, et la forêt plus proche de la Gironde. A l’orée de l’époque contemporaine (1789-1850), le département était en partie couvert de landes mal drainées, qui lui ont paradoxalement donné son nom, alors que la frange sud était constituée de coteaux aux sols riches, cultivés et boisés. Cette lande était entretenueLe département des Landes, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente par écobuage afin de pourvoir en nourriture les grands troupeaux de moutons. Avant la loi du 19 juin 1857 dite Loi d’assainissement et de mise en culture des Landes de Gascogne, le régime agropastoral est généralisé : il puise sa force dans le libre usage des communaux majoritaires. Puis la systématisation des plantations de pins, accompagnée de la vente des communaux durant la deuxième moitié du XIXe siècle, a complètement modifié le paysage et l’économie des deux tiers du département, tout en contribuant à son enrichissement.

SITUATION ET ENVIRONNEMENT

Faisant partie de la région Aquitaine, le département des Landes est limitrophe des départements de la Gironde, de Lot-et-Garonne, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques, et est baigné par l’océan Atlantique le long d’une côte sableuse de 106 km bordée de hautes dunes. C’est le deuxième département le plus vaste de France métropolitaine, bénéficiant du troisième plus long littoral en métropole après le Finistère en Bretagne et la Gironde.

Etant la plus grande forêt de France, La forêt des Landes couvrait environ 67 % du département avant la tempête Klaus de janvier 2009, dans sa partie nord, et couvre également une grande partie de la Gironde et du Lot-et-Garonne (arrondissement de Nérac). Mais la forêt des Landes n’occupe pas toute la superficie. Au sud du département, au-delà de l’Adour, se trouve la Chalosse, pays plus vallonné et verdoyant, terre agricole partagée entre les élevages de bœufs et de canards et la culture du maïs, ainsi que le vignoble du Tursan.

CLIMATLe département des Landes, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente

Son climat est de type océanique, caractérisé par des températures estivales chaudes et des hivers doux. Les vents océaniques soufflant du nord–ouest au sud–ouest dominent largement et soufflent parfois en tempête dévastatrice, comme en 2009, avec Klaus qui a frappé les Landes de plein fouet. Quant aux pluies, elles sont réparties en toutes saisons, rarement violentes mais plus importantes en automne et hiver.

GASTRONOMIE

Le département compte le plus grand nombre de produits agricoles reconnus avec un label de qualité en France. On en dénombre sept :

  • le bœuf de Chalosse
  • le canard fermier des Landes
  • les volailles des Landes, le poulet fermier de Saint-Sever
  • l’Asperge des Sables des Landes
  • le kiwi de l’Adour
  • l’armagnac et le floc de Gascogne
  • les vins de Tursan (AOC) et IGP des LandesLe département des Landes, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente

Les mets qui font la renommée de la cuisine landaise, sont principalement préparés à partir de ces produits. Le canard demeure l’animal roi : nombreux sont les landais qui en élèvent ou qui les achètent entiers chaque année pour en faire des conserves. Les marchés au gras sont légion, les plus importants étant sans doute ceux d’Amou, de Dax, de Peyrehorade et de Mont-de-Marsan. Tous les morceaux du canard et de l’oie, sont consommés dans les préparations les plus appréciées, qui sont :

  • le foie gras
  • le magret, qui se consomme frais mais aussi fumé ou séché
  • les cuisses et manchons confits
  • le gésier confit
  • les rillettes et graisserons (ou plus communément titiouns ou titions)…

L’un des plats les plus fameux de la cuisine départementale reste l’assiette landaise, composée d’asperges, de maïs, de pignons de pin, de jambon de Bayonne (trois produits incontournables dans les Landes), de tranches de magret fumé ou séché, de gésiers confits et de foie gras.

Les Patisseries

Les Landes sont le berceau du pastis landais et de la Tourtière (nature, aux pommes, aux pruneaux).

D’autre part, le département compte plusieurs grandes tables, que vous découvrirez, une fois parmi nous.

TOURISME

Etant une ressource majeure du département, le tourisme se concentre très majoritairement sur les zones côtières (BiscarrosseMimizan, Contis, Vielle-Saint-Girons, Moliets, Messanges, Vieux-Boucau-les-Bains, SoustonsSeignosse, Hossegor, CapbretonLabenne, Tarnos…) où la renommée des conditions de surf a fait le tour du monde. Sans oublier de citer le tourisme thermal qui attire de nombreux curistes avec les stations de Dax, Saint-Paul-lès-Dax, Saubusse-les-Bains, Préchacq-les-Bains ou encore Eugénie-les-Bains.