Accueil / Espace membres / Conditions d’utilisation

 

Le contenu publié par les membres de la communauté Cap voyage est soumis à la licence Copyleft. Cette licence est l’autorisation donnée par l’auteur d’un travail soumis au droit d’auteur (œuvre d’art, texte, programme informatique ou autre) d’utiliser, d’étudier, de modifier et de diffuser son œuvre, dans la mesure où cette même autorisation reste préservée.

La règle est que si vous distribuez des contenus licenciés sous Copyleft, vous devez citer leurs créateurs.

Si vous créez vos contenus d’après des contenus existants licenciés sous Copyleft, vous devez donner les mêmes droits aux utilisateurs ultérieurs du contenu obtenu. En d’autres termes, nous vous donnons pratiquement toute liberté (dans les limites légales) pour manipuler les contenus de Cap Voyage, exceptée la liberté d’interdire cette liberté à d’autres.

Cependant, vous pourriez être soumis à d’autres restrictions quant à l’utilisation ou la distribution des contenus du portail Cap Voyage, selon les lois en vigueur dans votre pays de résidence ; portez une attention particulière au respect de la vie privée dans le cas des photographies de personnes, et aux droits de publicité dans le cas de photographies ou représentations impliquant des personnes, des lieux, des compagnies, des logos ou des marques de commerce.

Pour finir, nous ne fournissons AUCUNE GARANTIE quant au contenu des articles et images diffusés par Cap Voyage. Des établissements peuvent toujours fermer, changer de lieux ou changer de nom, les prix augmenter… sans parler des  évènements majeurs (conflits, catastrophes naturelles,…) qui pourraient changer radicalement les éléments touristiques d’un endroit. Également, aucun des créateurs de ces pages n’est responsable pour vous pour des dommages que vous pourrez subir avant, après, ou pendant vos voyages.

Les contributeurs sont légalement tenu de ne jamais diffuser un contenu protégé par les droits d’auteur dans Cap Voyage sans l’autorisation explicite de l’auteur. Les contributeurs sont tenus d’obtenir cette autorisation pour les textes, photos, vidéos ou autres types de contenu. Le contributeur est aussi responsable en cas de diffamation dans l’un de ses articles.

La licence libre la plus connue utilisant le modèle Copyleft est la licence publique générale GNU. Il existe cependant d’autres licences, spécifiquement créées pour certains domaines (jeux, art, articles scientifique, etc.).

En ce qui concerne le régime juridique, en terme de droit du copyright, un auteur peut renoncer à l’ensemble de ses droits et faire entrer ses œuvres dans le domaine public où elles pourront être utilisées librement. En droit d’auteur, l’auteur peut renoncer à ses droits patrimoniaux, mais pas à son droit moral.

 
 

Laisser une réponse